La prospective technologique : extrait du numéro 6/2018

Bien que peu reconnue, la prospective est une méthode qui « fournit les outils permettant de formuler les questions de manière plus précise. D’invisibles, les défis deviennent visibles, d’invisibles, ceux-ci se transforment en prédictibles et d’observatrice, la société peut devenir actrice. » C’est une discipline qui fait appel à la raison et à l’imagination, permettant ainsi de repérer les émergences, ce qui porte en soi le potentiel de devenir l’avenir et le demain. Dans cette optique, Quentin Ladetto décrit dans son article « la prospective technologique au service de l’armée suisse » pourquoi et en quoi la prospective devient nécessaire, aussi bien dans le domaine civil que militaire, pour assurer la sécurité de notre pays.

RMS No 06-2018 Ladetto

Numéro 5/2018

RMS 5/2018

  • Thèmes généraux : Forces spéciales / Armement suisse / Aviation suisse / Forces spéciales
  • Revue militaire suisse
  • 64 pages

Selon l’Office fédéral de la protection de la population, la pénurie d’électricité et la panne de courant figurent parmi les menaces les plus importantes pour notre pays. Le blackout a en effet constitué la trame de l’Exercice du Réseau national de sécurité 2014. Dans ce cadre, la RMS consacre un dossier à cette thématique destiné dans son cinquième numéro. Ce dossier, réalisé sous la conduite du capitaine Grégoire Chambaz, rédacteur adjoint, est destiné à attirer l’attention sur ce risque peu connu qu’est le blackout.

Le numéro est introduit par le délégué au Réseau National de Sécurité, André Duvillard. En outre, le numéro couvre les forces spéciales suisses, l’aviation et l’armement suisse. Pour en apprendre davantage, ce numéro peut être acheté en version électronique au moyen du lien ci-contre et obtenu en version papier en s’abonnant à la RMS.

Exporter des armes ? Extrait du numéro 5/2018

La proposition du Conseil fédéral de modifier les conditions d’exportation du matériel de guerre a récemment déchaîné les passions des opposants traditionnels à l’Armée et de personnes disposant d’informations partiales. La Suisse doit-elle livrer des armements sans tenir compte des situations internes des pays concernés ? Il n’en a jamais été question, explique le Groupe romand pour le matériel de défense et de sécurité (GRPM), qui présente sa lecture de la légalité des exportations d’armes, avec une mise en exergue sur l’industrie de la sécurité en Suisse ainsi que sur  le lobby de l’armement.

Extrait 5/2018

Numéro thématique T2/2018

RMS T2/2018

  • Thèmes généraux : Cyber / Infra critiques / Communications militaires / Cyber protection et résilience
  • Revue militaire suisse
  • 64 pages

Le développement des technologies de l’information (TIC) et de la communication crée de nouvelles opportunités techniques, industrielles, économiques, politiques et sociales. Mais ces progrès s’accompagnent de dépendances croissantes entraînant des risques majeurs.  En outre, les TIC accompagnent et appuient les actions politiques et militaires « robustes », à l’instar de la guerre en Ukraine ou en Syrie notamment. La mise en œuvre de ces nouvelles technologies nécessite d’adapter la culture stratégique.

Dans ce cadre, la RMS consacre son second numéro thématique de 2018 à explorer les bouleversements et les innombrables défis provoqués par les nouvelles technologies font du cyberespace le nouveau champ de bataille – et ce déjà en temps de paix. Du secteur privé au secteur public, une révision de l’approche sécuritaire s’impose. Coordonné par Mme Ataa Dabour,  ce numéro est dédié aux questions de cyber sécurité et aux stratégies de résilience. Il peut être acheté en version électronique au moyen du lien ci-contre et obtenu en version papier en s’abonnant à la RMS.