Numéro 1/2019

RMS 1/2019 RMS 1/2019

  • Protection de la population / Infrastructure critiques / Génie & sauvetage / Aftique
  • Revue militaire suisse
  • 30 January 2019
  • 64 pages

Le premier numéro de l’année s’articule autour du thème de la « coopération ». Il est question du sauvetage et de son engagement, avec un éclairage intéressant sur les liens entre les forces d’intervention civiles et l’Armée. Les thématiques de la protection de la population et des infrastructures critiques sont également abordées.

Dans ce cadre, le numéro souligne l’importance pour les partenaires du réseau national de sécurité de travailler main dans la main dans la lutte contre le terrorisme, dans la préservation des infrastructures financières, dans la défense du cyberespace ou encore dans le cadre de l’exercice ERNS19. Découvrez ces thématiques en détail en achetant ce numéro au format électronique par l’intermédiaire du lien ci-contre ou en vous abonnant à la revue.

Le facteur humain, cœur de la sécurité : extrait du numéro 1/2019

Qu’elle soit technique, informatique ou physique, on retrouve toujours le facteur humain au cœur de la sécurité. Dans son article intitulé « Les infrastructures critiques face au défi de la sécurité – l’être humain, clé de la solution » le colonel Alain Bergonzoli, directeur de l’Académie de police de Savatan, souligne comment les valeurs, les connaissances, ou encore les procédures humaines sont clé dans les solutions de sécurité. La coopération entre tous les maillons de la chaîne est indispensable. Pour le colonel Bergonzoli, il est capital que les acteurs de la sécurité et les autorités s’en rappellent et y allouent suffisamment de ressources.

RMS No 01-2019 article

Nouvelle année, nouveau site internet pour la RMS

En cette période de fêtes, le comité de l’Association et les membres de la Rédaction de la Revue Militaire Suisse s’associent à moi pour vous présenter nos vœux. Nous voulons vous dire ô combien notre lectorat fidèle nous encourage dans notre mission et à quel point il demeure indispensable, afin que nous puissions continuer à informer de manière indépendante, avec la qualité désirée.

Nous ne changeons pas les principales rubriques de votre revue préférée. Nous ambitionnons de demeurer le magazine de référence sur les défis stratégiques que notre pays doit affronter et sur la politique de sécurité qu’il met en œuvre pour y répondre. Dans cette optique la présentation et l’étude des concepts sécuritaires que les pays qui nous sont naturellement proches mettent en œuvre, demeurent une source indispensable. Les rubriques d’histoire militaire, de développement de l’armement et des techniques, celles relatant la vie de nos corps de troupe et grandes unités d’armée continueront de vous accompagner; de même, que celle relatant la vie des sociétés cantonales des officiers de la Suisse francophone, qui – je le rappelle bien volontiers –  sont les propriétaires de la RMS.

Principale nouveauté en ce début d’année, la mise en ligne de notre nouveau site internet. Cela devenait nécessaire, ce dernier étant resté inactif depuis 2015… Il ne s’agit donc pas d’un toilettage, mais d’une refonte totale. Ce nouveau site marque les premiers pas vers une véritable transition numérique. Rassurez-vous, il n’est pas question pour l’instant d’abandonner la version papier que vous tenez entre les mains : un magazine de qualité demeure un magazine à l’existence physique et auquel on n’accède pas gratuitement. Il s’agissait donc de nous adapter et d’offrir une plateforme simple permettant aux nouveaux lecteurs potentiels, tout comme à ceux qui le sont déjà d’accéder aisément aux principales informations nous concernant. Nous avons profité de la nouvelle charte graphique responsive, c’est à dire adaptée à tous les appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones), pour agrémenter notre site des superbes photos de Guillaume Weber, photographe bien connu des cercles militaires et de la sécurité.

Le cœur du nouveau site est constitué de nos publications. Chaque nouveau numéro de la RMS se verra présenté, son contenu y sera détaillé et l’un de ses articles sera mis immédiatement en libre-accès. De nouvelles fonctionnalités permettront de commander en version électronique les numéros des deux dernières années ou de d’accéder à l’ensemble des archives de nos éditions parues depuis 1856. Désormais, il sera également possible de s’abonner directement en ligne pour nos lecteurs suisses et étrangers et de s’y acquitter des frais d’abonnement. Il est à noter que les pages de l’ancien site ne disparaitront pas et que l’on pourra toujours y accéder en version archivée.

De nouvelles rubriques sont consacrées à l’histoire de la RMS, au président de l’ARMS et à la composition de son comité, à l’équipe de Rédaction, ainsi qu’au Groupe des 200 contributeurs qui acceptent de payer un abonnement annuel de chf 200.- Groupe des 200 que chaque lecteur assidu de la RMS est invité à rejoindre.

Le nouveau site internet nous permet également de mettre en exergue le lien de notre page Facebook sur lequel l’actualité est commentée en ligne et qui compte à ce jour 5’200 abonnés, soit 1’500 de plus que la version papier de notre revue. A terme, l’ouverture d’un compte Twitter peut être envisagé et il est probable que l’ensemble de nos éditions soient prochainement rendues disponibles sous format électronique pour nos abonnés qui le désirent.

Bonne lecture! Bonne découverte du nouveau site internet! Merci de votre fidélité!

Brigadier Mathias Tüscher

Président de l’Association de la Revue Militaire Suisse

Numéro 6/2018

RMS 6/2018

  • Thèmes généraux : Renseignement / Intelligence économique / Guerre de l'information / Souveraineté numérique
  • Revue militaire suisse
  • 64 pages

Le contexte est aujourd’hui à la réapparition de la guerre sous de nouvelles formes, et ce de manière toujours plus ambiguë. Dans ce cadre, l’intelligence économique, la souveraineté numérique, la guerre de l’information et le renseignement, notamment militaire, sont mis à l’honneur dans le dernier numéro de la Revue militaire suisse (RMS). Ce numéro fait écho au récent colloque sur le renseignement dans les pays neutres, organisé les 19 et 20 octobre à Genève par l’Association suisse d’histoire et de sciences militaires (ASHSM).

Coordonné par le capitaine Alain Mermoud, rédacteur adjoint, le numéro est introduit par le brigadier Alain Vuitel, chef du Renseignement militaire. Si les questions de sécurité vous intéressent, ce numéro peut être acheté en version électronique en cliquant sur la couverture ci-contre et obtenu en version papier en s’abonnant à la RMS.