La rédaction

Rédacteur en chef

Colonel EMG Alexandre Vautravers

Docteur en histoire et en sciences économiques, Alexandre Vautravers est rédacteur en chef de la Revue militaire suisse (RMS+) depuis 2006.  Ses domaines de recherche et de publication sont les relations internationales et les questions de sécurité, l’évolution des conflits armés, l’évolution de la technologie et l’industrie d’armement ainsi que les questions humanitaires. Alexandre Vautravers enseigne les Relations internationales à Genève depuis 2006.

Depuis 2017, il coordonne le nouveau programme CAS/MAS en Sécurité globale et résolution des conflits à l’Université de Genève après avoir enseigné dans plusieurs universités à Accrah, Beijing, Londres, Oxford ou Téhéran. Alexandre Vautravers est également directeur scientifique du Centre d’Histoire et de Prospective Militaires (CHPM) à Pully. Il a présidé par ailleurs la Société militaire de Genève et la Société des officiers des Troupes blindées et est actuellement membre du comité de la Société suisse des officiers (SSO).

Alexandre Vautravers organise ainsi plusieurs conférences annuelles, notamment le SECURITY FORUM dont la dernière édition (2018) a eu pour thème la simulation. Ancien chef de bataillon et expérimenté dans les missions de soutien à la paix, Alexandre Vautravers est Colonel d’état-major général et commandant en second de la brigade mécanisée 1 dans sa fonction d’officier de milice.

Rédacteurs adjoints

Major EMG Julien Grand

Après une formation d’historien et de politologue à l’université de Fribourg (avec un mémoire sur l’industrie aéronautique suisse), Julien Grand rejoint le corps d’officier instructeurs de l’Armée suisse. Il complète ensuite sa formation par certificat en relations internationales et analyse des conflits auprès de l’université catholique de Louvain (Belgique).Ses contributions au sein de la RMS portent essentiellement sur le domaine aéronautique ainsi que des sujets à caractère historique.

Parallèlement à ses activités d’instructeur, il poursuit à présent des études doctorales d’histoire moderne auprès de l’université de Berne. Officier de carrière issu des troupes de DCA légère, il est actif actuellement au sein de l’état-major des Forces aériennes.

Capitaine Grégoire Chambaz

Géographe spécialisé dans la durabilité,  Grégoire Chambaz s’intéresse à : la prospective énergétique, climatique et ressourcielle, leurs impacts sur la sécurité au sens large et les dynamiques d’évolution des systèmes complexes.

Ses principales contributions pour la RMS sont : les forces spéciales suisses , le conflit, acteurs et batailles du syrien, une analyse au combat des groupes armés jihadistes, le concept de résilience, les réactions des institutions et des individus après les catastrophes, les impacts du changement climatique sur la sécurité ainsi qu’une synthèse et recueil d’entretiens sur le risque de blackout. Dans sa fonction d’officier de milice, le capitaine Grégoire Chambaz est incorporé à l’état-major du bataillon de génie 2.

Capitaine Alain Mermoud

Economiste spécialisé dans la cybersécurité, le Dr. Alain Mermoud est chef de projet scientifique chez armasuisse Sciences et Technologies (S+T) basé au sein du Cyber-Defence Campus de l’EPFL. Diplômé de l’Ecole de Guerre Économique (EGE) de Paris, il est également chargé de cours à l’EPF de Zurich et président de Swissintell, l’association suisse en veille stratégique et intelligence économique.

Ses principales contributions pour la RMS portent sur les sujets suivants : le renseignement militaire, l’intelligence économique, la veille technologique, la guerre économique, et l’impact de la transformation numérique sur les forces armées. La liste complète de ses publications scientifiques est disponible ici. Dans sa fonction d’officier de milice, le Capitaine Alain Mermoud est incorporé à l’état-major du Service de Renseignement Militaire (J2).