La règle, c’est que le général qui triomphe est celui qui est le mieux informé : Extrait du numéro 3/2020

Aujourd’hui, l’importance de l’informatique est telle que ce sont ces infrastructures qui sont souvent prises pour cibles dans un conflit militaire. Le sergent Valentin, de l’école de recrues cyber, constate que « l’ennemi est partout, peut être n’importe qui et peut prendre n’importe quelle forme y compris des 1 et des 0… »  Son article revient sur l’histoire de Stuxnet, considérée comme la première cyber-arme et sur le rôle des hackeurs dans l’armée. « Depuis l’été 2018, l’armée suisse a mis en place un programme visant à former des recrues dans le domaine de la sécurité informatique », pour en savoir plus, la RMS vous propose de lire cet article dans son intégralité ci-dessous.

RMS No 03-2020 article

Comments are closed.